bestiarius couverture volume 1

  Caractéristiques 

  Editeur français : Kaze manga 
  Auteur : Kakizaki Masasumi 
  Age conseillé : + de 14 ans 
  Prix d'origine : 6.99€ 
  Année de sortie au Japon : 2011 
  Année de sortie en France : 2015 
  Série en cours
  Nombre de fautes/ erreurs : 1 dans le volume 2 (il manque une lettre dans un mot, oups). 



coupure

Résumé éditeur 

Ier siècle après Jésus-Christ, l'Empire romain est à son apogée et ses légions soumettent une à une les dernières contrées où monstres et humains vivent encore en paix. Criminels, innocents, orphelins, demi-humains, wyvernes ... Tous constituent les rangs d'esclaves guerriers jetés dans l'arène et forcés de s'entretuer pour divertir l'empereur Domitien et les Romains avides de sang. Parmi ces combattants se trouvent des gladiateurs qui affrontent fauves et créatures légendaires : on les appelle les "Bestiari". Or, certains d'entre eux, comme Finn ou Zénon, ont été élevés aux côtes de ceux qui, aux yeux de Rome, ne sont que de simples bêtes, et ils comptent bien retourner leurs armes contre leurs geôliers... voire l'Empire entier ! 

Quelques images

bestiarius illustration 1     bestiarius illustration 2

Points positifs de la série 

Histoire pour le moins originale. L'auteur n'a pas pris une époque, ni une thème très exploités. La nouveauté ça fait du bien ! Mixer l'époque de la conquête romaine avec des dragons et autres monstres d'héroïque fantaisie c'est assez inattendu et ma foi cela fonctionne plutôt bien. Outre l'histoire, les graphiques sont magnifiquement soignés, les détails sont superbes. Les combats bien que très sanglants, sont réalisés avec brio. L'on ressent bien toute la brutalité de l'époque. La réalisation aussi est très bien exécutée. Et le point de vue de l'auteur sur les sentiments partagés entre espèces est très touchant. C'est un beau message de mixite et de tolérance qu'il nous délivre ici. 

Points négatifs de la série 

Le déroulement de l'histoire est un peu déroutant. La chronologie n'est pas respectée et du coup on doit revenir un peu en arrière parfois pour situer dans le temps les actions. En fait l'auteur a pris le parti de suivre les histoires individuelles des protagonistes les unes après les autres dans un premier temps, sans les faire inter agir. Du coup on a l'impression que le premier chapitre est un « one shot » et qu'ensuite nous passons à tout autre chose, avec d'autres personnages, à une autre époque. Mais cela ne sera pas le cas finalement. Je pense que l'auteur ne savait pas trop vers où conduire son histoire durant les premières pages, d'où ce préambule assez étrange.

Notre avis 

Série très intéressante dans le style peplum héroïque fantaisie. Vous pourrez l'apprécier pleinement si vous avez aimer des séries comme Berserk et Virtus. Les guerres et les combats rudes y sont similaires. De même que les détails graphiques présents vous plairont. Si vous êtes un peu curieux, vous pourrez vous amuser a faire des recherches sur la période romaine durant laquelle se déroule la série. Sachez que l'empereur Domitien était le fils de Vespasien et le frère de Titus, et qu'il fut le dernier des 12 Césars de Rome. Mais les "monstres" décrits comme les dragons et autres ont aussi leur histoire et leurs secrets à vous révéler si vous faites quelques recherches. Sinon, plus loin dans l'histoire de ce manga vous aurez l'occasion de rencontrer d'autres personnages mythiques des légendes et mythologies. Mais je vous laisse le découvrir par vous même. Bref, voici un manga plein de ressources, où l'on s'aperçoit bien que l'auteur a fait de nombreuses recherches pour l'étoffer et le rendre le plus crédible (réaliste) possible. Peut-être qu'ensuite vous souhaiterez devenir historien ou archéologue, qui sait ?

Intérêts 

Fantastique/ Histoire (mythes et légendes) 

Autres titres de l'auteur 

Rainbow, Hideout, Green blood