resident evil marhawa desire biohazard volume 1

  Caractéristiques 

  Editeur français : Kurokawa
  Auteur : Naoki Serizawa et Capcom
  Age conseillé : + de 12-14 ans (nombreuses scènes de violence avec des zombies)
  Prix d'origine : 7.65€ 
  Année de sortie au Japon : 2012 
  Année de sortie en France : 2012 
  Série de : 5 volumes 
  Nombre de fautes/ erreurs : 1 seule sur les 2 premiers volumes lus. Très bon élève.



coupure

Résumé éditeur 

Située non loin de Singapour et réputée pour son enseignement d'excellence, l'école Marhawa accueille sur ses bancs la future élite mondiale triée sur le volet. Mais depuis quelques jours, certains de ces élèves semblent atteints d'une "rage" inexplicable et incontrôlable. Doug Wright, professeur éminent en biotechnologies est appelé en urgence par la mystérieuse direction de l'établissement pour venir enquêter dans le plus grand secret sur ces étranges symptômes. 

Quelques images

resident evil marhawa desire biohazard illustration 1     resident evil marhawa desire biohazard illustration 2

Points positifs de la série 

Les dessins sont bien réalisés en général. Les zombies sont bien détaillés et les effets sont incroyables. On suit facilement les intrigues et les allées et venues des différentes scènes d'action. Quasi pas de faute ce qui rend les livres agréables à lire. Petit bonus à la fin du volume 1 sympathique. L'humour omniprésent passe bien dans cet univers morbide, sans trop en faire pour que cela reste un peu réaliste et humain. 

Points négatifs de la série 

Les personnages sont un peu trop poseurs à mon goût. On a l'impression de voir une fiche personnage apparaître sur l'écran. Cela se voit énormément que l'histoire vient d'un jeu vidéo. D'autre part, l'auteur a des difficultés à dessiner les personnages allongés ou plaqués au mur. Il y a un effet de perspective un peu bizarre dans ces cas là. Problème de profondeur de champ ? Enfin, les dialogues ou explications sont parfois repris, cela devient redondant. Dommage ! 

Notre avis 

Assez bonne série sur les zombies. L'humour omniprésent et les quelques scènes sexy (mais pas trop) apportent une petite touche de légèreté et de fraîcheur au titre. Certaines planches de dessin font penser aux comics, avec des onomatopées à foison. Les dessins sont bien détaillés et rendent le récit prenant. Sans être hyper originale la formule fonctionne plutôt bien. 

Intérêts

Survie/ Déduction - Enigme