Journal d'une fangirl volume 1

  Caractéristiques 

  Editeur français : Akata
  Auteur : Uno Sanae
  Age conseillé : + de 12 ans 
  Prix d'origine : 6.95€ 
  Année de sortie au Japon : 2010 
  Année de sortie en France : 2014 
  Série de : 3 volumes 
  Nombre de fautes/ erreurs : 0, excellent ! 



coupure

Résumé éditeur 

Sakurako est en apparence une lycéenne japonaise on-ne-peut-plus-­parfaite. Elle fréquente l'institut prive Seiotaku, réservé aux jeunes filles de la bonne société et en est une élève modèle. Sa mère, quant à elle, est une auteure de romans à l'eau-de-rose à succès. Pourtant, derrière cette apparente pureté, Sakurako cache un "terrible" secret : elle est fan invétérée de mangas boy's love ! ! Mais pour ne pas ternir sa réputation, et surtout celle de sa mère, elle doit impérativement cacher sa passion pour ce genre de mangas, que de nombreuses personnes considèrent comme de la sous-littérature... Mais à force de fantasmer sur les deux beaux-gosses qu'elle croise tous les matins dans le train, Sakurako va être prise au piège : les deux adolescents la remarquent et l'obligent alors à accepter un drôle de travail... Quel est ce travail ? Qui sont ces deux adolescents ? Sakurako sera-t-elle capable de travailler (sans trop fantasmer) aux côtés de ces deux mystérieux individus ? Mais surtout, elle, la fan de boy's love, va-t-elle enfin connaître l'amour ?

Quelques images

Journal d'une fangirl illustration 1     Journal d'une fangirl illustration 2

Points positifs de la série 

Histoire courte et agréable à lire. On rigole bien en lisant les frasques de la jeune fille à double visage. Son amie d'enfance n'est pas en reste pour apporter une dose d'humour et de sérieux avec un coté protecteur très prononcé. Quant aux deux jeunes hommes, ils sont excellents, mais surtout de très bons manipulateurs qui savent préserver leurs secrets, mais je n'en dis pas plus car la série ne faisant que 3 tomes je risque de vous gâcher le plaisir. Quoi qu'il en soit, cette série vous montre une large palette d'émotions, allant des rires aux larmes, manga très complet qu'on aime bien lire.

Points négatifs de la série 

Comme tout shojo, malheureusement on déplore l'absence de décor, et vive les trames de fond pour mettre de l'ambiance. Cela ne gêne pas la lecture mais ça reste dommage. Parfois, pour donner un effet comique, l'auteure transforme ses personnages en "petits hommes verts", visages allongés et yeux totalement noirs. J'imagine que c'est sa marque de fabrique, mais ça fait bizarre au début, il faut s'y habituer. 

Notre avis 

Série très bien pour les pré ado et plus. J'ai bien aimé, en plus 3 tomes cela ne vous ruinera pas. L'histoire est sympa et plus profonde qu'il n'y paraît au premier abord. On apprend quelques petites choses sur le monde de l'édition, et les modes d'inspiration de nos chers auteurs.

Intérêts

Humour/ Romance/ Psychologie 

Autres titres dans le même genre

Princess Jellyfish, Bakuman, Otaku girl, Kiss him not me