Bride of the death couverture

  Caractéristiques 

  Editeur français : Soleil 
  Auteurs : Fujiwara Ryô, Kishida Meru et Onogami Meiya
  Age conseillé : + de 12 ans 
  Prix d'origine : 7.99€ 
  Année de sortie au Japon : 2011 
  Année de sortie en France : 2013 
  Série de : 3 volumes 
  Nombre de fautes/ erreurs : 2 erreurs de formulation, probablement dues à une mauvaise traduction 



coupure

Résumé éditeur 

Alicia Faterin, fille d'une famille aristocratique appauvrie, a été contrainte à un mariage arrangé par son oncle, mais le marié meurt subitement en pleine cérémonie. A la suite de cet incident, Alicia a été surnommée « La princesse de la mort ». Cependant, malgré sa réputation, on lui annonce qu'un jeune homme d'une riche famille, Kashvan Raisen, veut lui demander sa main, ce qu'elle accepte immédiatement. Ce dernier est un noble arriviste dont la famille a été récemment promue au rang d'aristocrate. Alicia est mise en garde par plusieurs personnes contre cet homme appelé « le tyran » pour une raison que l'on ignore encore ... 

Quelques images

bride of the death illustration 1     bride of the death illustration 2

Points positifs de la série 

L'histoire est originale, avec pour une fois une héroïne soumise mais bizarre voire glauque aussi, et pas si naïve que ça au final. Il y a un petit effet comique apporté par les deux protagonistes secondaires qui s'invitent régulièrement chez le Duc, dans le but de sauver la Princesse malgré elle, vu qu'elle souhait rester dans cette demeure. Les couvertures des livres sont très bien travaillées, avec du brillant et un effet relief très sympathique. 

Points négatifs de la série 

Les auteurs ne se sont pas trop foulés pour les décors. Ils utilisent beaucoup de trames de fond ou même de décor blanc, c'est dommage. Sinon, concernant l'histoire, on regrette rapidement qu'elle n'évolue pas plus que ça, surtout qu'il n'y a que 3 tomes. Cela reste assez plat finalement et les erreurs de texte n'arrangent rien à la lecture qui devient lourde. De plus certains dessins, qui sont censés donner un effet comique, ne font que montrer à quel point les auteurs ne maîtrisent pas ce type de techniques. Entre des bouches et des lèvres qui collent mal au reste du visage, et des expressions de gêne ou de douleur mal dessinées, on remarque assez vite le manque d'expérience de la part des auteurs, pas franchement convainquant tout ça. 

Notre avis 

Série que je ne vous recommande pas. Je pense que les auteurs font trop traîner l'histoire pour une série en seulement 3 tomes. Cela manque de contenu et de maîtrise du trait. On en apprend beaucoup sur la fameuse Princesse, comme quoi elle aime les objets exotériques et les ambiances morbides, ainsi que la rumeur selon laquelle son nouveau mari est un tyran... et ? Bah l'histoire n'avance pas des masses. Certes nous avons une servante jalouse, un jeune noble qui voudrait sauver la princesse contre son gré, et un ancien ami d'enfance du duc qui apparaît dans le tome 2, mais tout ce petit monde ne suffit pas à faire une bonne histoire à mon avis. Il manque quelque chose de plus. Pour moi ce manga n'est pas suffisamment intéressant pour que je le relise une fois de plus. 

Intérêts

Romance/ Philosophie (la place de la religion dans les affaires d'état)

Conseil 

Si vous aimez les héroïne a un peu atypique et fan de fantômes alors vous aimerez peut­-être cette série. Sinon je vous recommande « Yamato nadeshico » qui a le même genre de personnage féminin, a qui l'on demande également de se marier mais dans un contexte plus moderne et plus comique (mais pas très bien dessiné même si la réalisation est bien exécutée).